Actu ☆ Société Événement

RACKET : À SON TOUR, JULES DJEKI INTERPELLE

Posté par Jean Foulka, le 7 janvier 2021


Pratique décriée par beaucoup de gabonais depuis belle lurette, le racket est aujourd’hui au centre de toutes les préoccupations. Après le commandant en chef de la Gendarmerie, le tour est revenu au gouverneur de la province du Woleu-Ntem, Jules Djéki de convier les gendarmes et policiers à plus de discipline dans l’exercice de leur métier.

Ainsi, en début de semaine, à Oyem, le chef-lieu de la province du Septentrion, le gouverneur a préconisé une lutte accrue contre un phénomène qui a du mal à s’estomper. D’ailleurs, au cours de l’entretien qu’il a eu avec les représentants des Forces de défense et de sécurité lui a permis d’être catégorique.

«Il y a trop de postes contrôles, de rackets et d’extorsion de fonds de la part des forces de sécurité et de défense, à travers toutes la province du Woleu-Ntem», rapporte Vatricof.com qui indique que c’est pour mettre un terme à «ces pratiques honteux qui écornent davantage l’image des «hommes habillés» de notre pays, que le gouverneur, Jules Djéki, a convié autour d’une même table, tous les chefs de corps concernés par la question».

En outre, il lui est revenu «des constats de disfonctionnements, notamment certaines pratiques irrégulières et répréhensibles. Nous avons alors attiré l’attention de la hiérarchie des Forces de sécurité et de défense afin que ces pratiques cessent dans les meilleurs délais», a-t-il déclaré. Non sans attirer l’attention de ses collaborateurs sur le caractère sensible de la province avec notamment la sécurité à préserver sur les zones frontalières. Tout comme à l’intérieur des cinq départements de cette vaste région.

À noter que l’ancien enseignant au département de Géographie de l’UOB a invité les chefs de corps à mettre en place des postes mixtes et des postes mobiles, en fonction des contextes. Il ne reste plus qu’à espérer que cette énième initiative portera ses fruits en permettant de lutter efficacement contre le phénomène de racket qui gangrène certains corps habillés au Gabon.

 

Lieu
Oyem
Url
Ref. GA999 210107 U0015
Signaler un abus ou contacter Zoom Hebdo
Texte
{{p.pseudo}}
Annuler ENREGISTRER

Vote de fiabilité publication

100 %
sentiment_very_satisfied2
sentiment_neutral0
sentiment_very_dissatisfied0

Commenter cette annonce

{{cmt.lst.length}}chat
send
Vous devez au préalable vous connecter

{{cmt.pfl[m.profil_id].pseudo}}

{{m.created | amDateFormat:'DD/MM/YYYY à HH:mm'}}

{{m.text}}
arrow_back

Retour à la liste

access_time

07/01/2021 à 23:49

remove_red_eye

24

thumb_up

{{rdo.ann_fav[232188] ? 'Sortir de' : 'Dans'}} mes favoris




Jean Foulka

view_module

Voir ses autres annonces

email

Lui envoyer un email

Message email à {{mes.dis.lst[mes.dis.sel].pfl[1].pseudo || "Jean Foulka"}} close

{{m.created | amDateFormat:'DD/MM/YYYY à HH:mm'}}

{{m.text}}

ENVOYER
Votre message a bien été envoyé à Jean Foulka.

Connectez-vous pour contacter l'annonceur en instantané


 
 

 
 
 

Sélection


 
navigation

L'utilisation des informations contenues dans ce site web implique l'acceptation de ses Conditions générales d'utilisation. En consultant ses pages, que ce soit en mode visiteur ou via votre session privée, vous acceptez par ailleurs l'utilisation des cookies qui s'y trouvent. Il s'agit ici exclusivement de cookies fonctionnels et d'analyse d'audience anonyme. Ils sont indispensables à la bonne marche du site et sont aussitôt activés. Ils permettent également de se souvenir des informations de login sécurisé; de se souvenir des éléments de vos sélections précédentes; d'établir des statistiques anonyme d'utilisation; d'analyser le trafic pour optimiser les fonctions du site.

Accepter