Actu ☆ Société Focus / Analyse

DROIT D'AUTEURS, DROIT DE HAUTEUR

Posté par kokorapey, le 30 septembre 2021


Au Gabon ces temps-ci le débat sur les droits d'auteur et les revenus espérés s'accélère. Faut dire en ces temps de Covid qui a littéralement mis les Artistes sur la paille, les espoirs, tous les espoirs, voire tous les mirages sont permis.

Comme l'espoir fait vivre, la communauté artistique qui survit, voit ou rêve la fin de sa galère prochaine en milliards de cfa.

Qu'en est-il vraiment ?

Espoirs ? Le Gabon pays fortuné et dont les dirigeants depuis des décennies ont été reconnus généreux, le Gabon de cocagne n'a fait aucun "geste" pour ses Artistes. Étonnant !
Et du coup pendant et après son passage à l'émission de télévision 'Face à vous', consacrée à l'évaluation de l'action gouvernementale, certains avaient cru lire sur les lèvres et dans les pensées du Ministre qui présentait son périmètre d'action, l'imminence d'une initiative gouvernementale envers cette catégorie de citoyens, les artistes, fauchés et débroussaillés. Sentiment renforcé par les fuites dans la presse d'une volonté ministérielle de dénombrer les Créateurs.

La Machine à kongossa s'est donc emballée. Au point qu'aujourd'hui pour de nombreux compatriotes, la question n'est plus: "est-ce que le ministre va faire un geste pour la communauté des artistes mais plutôt "quand" va-t-il le faire? D'autres aux première loges sont même déjà à s'interroger sur le montant de cette contribution.

Les indiscrétions et approximations dans la presse ne sont pas faites pour apaiser supputations, suppositions et espoirs. Sur les réseaux sociaux notamment les paris s'emballent et les chiffres vertigineux circulent. À la mi-septembre les réseaux sociaux citent le chiffre du milliard. Un (1) ou dix (10) Milliards ? Oui, Il y aurait bientôt cette somme astronomique au ministère de la culture, et les Artistes de se frotter les mains et se lécher les babines et saliver par avance !

Mais sans vouloir jouer les rabat-joie.. prenons un peu de hauteur, de quoi parlons-nous ?
Ne sommes nous pas en train de tout mélanger comme d'ordinaire dans notre pays?
Le droit d'auteur est une chose. Une dotation expresse qui pourrait être fournie par la Riposte Covid au bénéfice des artistes en est une autre.

Par ailleurs, une éventuelle aide ponctuelle donnée par une hypothétique caisse de secours du BUGADA (Bureau Gabonais de Droit d'auteur) est une troisième chose.

Car oui du fait de la Covid 19 les si mal nommées professions "non essentielles" des secteurs de l'événementiel, du spectacle, de la culture, etc... se sont littéralement effondrées. Plus de concert, de gombos, qui, même si ils étaient aléatoires et faibles représentaient une maigre source de revenus pour les Artistes.

Certains États en Afrique et dans le monde pour aider ces citoyens ont soit anticipé le paiement des droits d'auteurs quand les droits d'auteurs fonctionnaient déjà. Quelle piste pourrait choisir l'État au Gabon ? Bien malin qui saurait le dire. Mais une chose est certaine, les montant seront dérisoires. Il faut oublier les milliards sinon plus dur sera le réveil !

Ref. GA999 210930 U0001
Signaler un abus ou contacter Zoom Hebdo
Texte
{{p.pseudo}}
Annuler ENREGISTRER


Vote de fiabilité publication

thumb_up_off_alt0
sentiment_neutral0
thumb_down_off_alt0
arrow_back

Retour à la liste

access_time

30/09/2021 à 08:58

remove_red_eye

77

{{rdo.ann_fav[253810] ? 'star' : 'star_border'}}

{{rdo.ann_fav[253810] ? 'Sortir de' : 'Dans'}} mes favoris




kokorapey

view_module

Voir ses autres annonces

email

Lui envoyer un email

Message email à {{mes.dis.lst[mes.dis.sel].pfl[1].pseudo || "kokorapey"}} close

{{m.created | amDateFormat:'DD/MM/YYYY à HH:mm'}}

{{m.text}}

ENVOYER
Votre message a bien été envoyé à kokorapey.

Connectez-vous pour contacter l'annonceur en instantané


 
 
 

Sélection


 
navigation

L'utilisation des informations contenues dans ce site web implique l'acceptation de ses Conditions générales d'utilisation. En consultant ses pages, que ce soit en mode visiteur ou via votre session privée, vous acceptez par ailleurs l'utilisation des cookies qui s'y trouvent. Il s'agit ici exclusivement de cookies fonctionnels et d'analyse d'audience anonyme. Ils sont indispensables à la bonne marche du site et sont aussitôt activés. Ils permettent également de se souvenir des informations de login sécurisé; de se souvenir des éléments de vos sélections précédentes; d'établir des statistiques anonyme d'utilisation; d'analyser le trafic pour optimiser les fonctions du site.

Accepter