search
PUBLIER

Actu ✦ Politique Fait marquant

Médias : Les pratiques de désinformation dans les processus électoraux en Afrique au menu du colloque international de Nouakchott.

Posté par Alain Moundoumba, le 4 juin 2024


La Haute Autorité de la Communication (HAC) a participé, du 21 au 22 mai 2024, à Nouakchott (Mauritanie), au colloque organisé sous le thème "Régulation et processus électoraux" par la Haute Autorité de la Presse et de l’Audiovisuel (HAPA), institution de régulation des médias de Mauritanie.

Par Alain Moundoumba

Organisé sous les auspices de la HAPA, institution mauritanienne de régulation des médias, un colloque international a réuni les institutions membres du Réseau des instances africaines de régulation de la communication (RIAC) autour du thème : « Régulation et processus électoraux ». La délégation gabonaise à ce colloque de Nouakchott était constituée de deux conseillers membres de la HAC, Henri Georges Issembet, chef de délégation, représentant le président de l’institution, G. Ngoyo Moussavou, et François Mouwaka Ngonga.

En clair, il s’est agi pour les membres du RIARC de réfléchir en commun aux moyens de lutter contre les pratiques de désinformation et des interférences étrangères dans les processus électoraux en Afrique, à l’origine de nombreux troubles à l’ordre public, quand ce ne sont pas les processus électoraux qui sont interrompus.

Prenant la parole à l’ouverture du colloque international, la présidente de la Haute Autorité de la Communication audiovisuelle (HACA) du Maroc, Mme Latifa Akharbach, par ailleurs présidente du RIAC, après avoir mis en garde contre les risques démocratiques induits par la prolifération des pratiques de désinformation et des interférences étrangères dans les processus électoraux en Afrique, a rappelé le rôle du Régulateur des médias  : "En matière de préservation de l’intégrité des processus électoraux, le rôle du Régulateur des médias ne saurait être réductible à la gestion des temps de parole des candidats ".

En effet, a-t-elle poursuivi, la mission du Régulateur est fondamentale en amont, au-delà du monitoring des médias et la production des normes pour une couverture médiatique juste et un accès équitable des partis aux médias. Il doit garantir la diversité, l’équité, l’impartialité et la transparence des médias pendant les processus électoraux.

Pour tout dire, avoir des médias diversifiés et capables d’assurer une couverture équilibrée et impartiale ainsi qu'un accès équitable des candidats et des partis en lice aux médias, est une exigence fondamentale. De plus, il doit assurer une participation inclusive des acteurs notamment des femmes, des jeunes et des personnes en situation de handicap au débat électoral.

Les participants du colloque de Nouakchott ont également reconnu les effets néfastes et nuisibles sur la démocratie et la paix sociale en Afrique de la prolifération de la désinformation, la circulation des contenus nocifs à travers les plateformes et les réseaux sociaux ainsi que la circulation de plus en plus fréquente de l’intelligence artificielle (IA).

A cet effet, dans une déclaration ayant sanctionné cette importante rencontre, les participants ont réaffirmé leur engagement à contribuer à l’organisation d’élections transparentes et crédibles en assurant l’égal accès des candidats aux médias. Ils ont aussi encouragé le dialogue entre les différents acteurs impliqués dans les processus électoraux.

Enfin, tout en invitant les acteurs des réseaux sociaux à prendre toutes les dispositions nécessaires permettant aux électeurs de choisir leurs candidats en toute connaissance de cause, les membres du RIAC se sont engagés à garantir la diversité, l’équité, l’impartialité et la transparence des médias pendant les processus électoraux. Ainsi qu'à établir un ensemble de principes, d’indicateurs et d’outils pour assurer en toute transparence un égal accès des médias pendant la campagne électorale.

La lutte contre les fausses nouvelles, les discours de haine, l’apologie de la violence, la discrimination et les autres formes de contenus préjudiciables au vivre-ensemble, sont par ailleurs, autant de préoccupations qui ont retenu l'attention délégués au colloque de Nouakchott.

Du
21/05/2024
au
22/05/2024
Source
Ref. GA035 240604 U0001
Signaler un abus ou contacter ZoomHebdo
{{p.pseudo}}
Texte
Annuler ENREGISTRER


Vote de fiabilité publication

100 %
thumb_up_off_alt2
sentiment_neutral0
thumb_down_off_alt0
arrow_back

Retour à la liste

access_time

04/06/2024 à 20:03

remove_red_eye

108

{{rdo.ann_fav[312664] ? 'star' : 'star_border'}}

{{rdo.ann_fav[312664] ? 'Sortir de' : 'Dans'}} mes favoris




Alain Moundoumba

view_module

Voir ses autres annonces

email

Lui envoyer un email

Message email à {{mes.dis.lst[mes.dis.sel].pfl[1].pseudo || "Alain\x20Moundoumba"}} close

{{m.created | amDateFormat:'DD/MM/YYYY à HH:mm'}}

{{m.text}}

ENVOYER
Votre message a bien été envoyé à Alain Moundoumba.

Connectez-vous pour contacter l'annonceur en instantané


 
 
 

Sélection


 
navigation

L'utilisation des informations contenues dans ce site web implique l'acceptation de ses Conditions générales d'utilisation. En consultant ses pages, que ce soit en mode visiteur ou via votre session privée, vous acceptez par ailleurs l'utilisation des cookies qui s'y trouvent. Il s'agit ici exclusivement de cookies fonctionnels et d'analyse d'audience anonyme. Ils sont indispensables à la bonne marche du site et sont aussitôt activés. Ils permettent également de se souvenir des informations de login sécurisé; de se souvenir des éléments de vos sélections précédentes; d'établir des statistiques anonyme d'utilisation; d'analyser le trafic pour optimiser les fonctions du site.

Accepter